« Encircling », COLINE / E. Russo et S. Tuizer – Mardi 12 Juillet 20h30 – Istres

  • création pour 9 danseurs

  • Mardi 12 Juillet 20h30 au Théâtre de l’Olivier d’Istres

  • Mercredi 13 juillet 19H au Ballet National de Marseille

  • ©Matthieu Barret – « DDDrinking the rain » chorégraphie Georges Appaix – Coline 2010-2012

ENTRÉE tarif unique 5€ (gratuit pour les – de 12 ans)

une production de Coline

avec le soutien de la Régie culturelle « Scènes et Cinés » Ouest Provence

Les 16 danseurs de Coline et  de l’école de formation de Tel Aviv, Maslool, ont travaillé ensemble un mois à la Maison de la Danse à Istres sous la direction des chorégraphes Edmond Russo et Shlomi Tuizer pour la création d’une pièce pour 9 danseurs intitulée « Encircling ». Après la création « DDDrinking the rain » de Georges Appaix, en mai dernier, le projet  « Correspondance avec Israël » se poursuit en accueillant 3 autres danseurs de Maslool  pour participer à la création avec les danseurs de Coline sous la direction d’Edmond Russo et de Shlomi Tuizer. Le projet d’échange entre Coline et Maslool est soutenu par le Consulat Général d’Israël de Marseille (Ministère des Affaires Etrangères d’Israël), l’Ambassade de France de Tel Aviv, la Fondation Cimetta (ligne Marseille Provence 2013) et le Susan Dellal Center de Tel Aviv. En avril 2012, les danseurs de Coline se rendront à Tel Aviv pour 3 semaines de cours et d’ateliers partagés avec les danseurs de Maslool et de diffusion des pièces de répertoire.

« Pour cette nouvelle création avec les danseurs de Coline (session 2010/2012) et de Maslool, nous partons à leur rencontre en leur proposant un temps de transmission, d’appropriation et de gestation d’un vocabulaire chorégraphique. C’est dans cette première approche de notre univers artistique que la matrice du projet prend corps. En partant d’un principe spatial et de la figure géométrique du cercle, nous en déclinons des lectures croisées, comme la circonférence, la spirale, la ronde… Dans le rapport au mouvement dansé, cette même notion se déploie dans les volumes, les dynamiques, dans les jeux de poids et d’espace. Cette courbe sensible questionnera à la fois la trajectoire des corps et leurs élans, la définition du geste et ses contours, mais aussi l’espace contenant les différentes énergies et relations possibles des danseurs en quête d’intentions, d’incarnation. » – Edmond Russo et Shlomi Tuizer – juin 2011
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>